Tara Reid attaque les producteurs de Sharknado pour 100$ millions

Posté le 27 décembre par Julien dans Actualité

L’actrice Tara Reid refait parler d’elle. Récemment, elle a décidé d’attaquer les producteurs de la série de films Sharknado pour utilisation frauduleuse de son image. Selon elle, la boite aurait autorisé la vente de goodies dérivées du sixième épisode sans son accord. Elle demande 100 millions de dollars de dommages et intérêts. Parmi les produits concernés, on retrouve des machines à sous digitales et classiques.

Fin de l’idylle entre Tara Reid et Sharknado

Tara Reid est une actrice américaine réputée pour ses rôles de série B. Elle est notamment connue pour ses apparitions dans American Pie et les films d’Uwe Boll. Elle est d’ailleurs cataloguée comme l’archétype de la blonde aux mœurs légères et à la libido excessive. Malgré ses nombreux efforts, elle n’a jamais réussi à s’imposer comme une icône à Hollywood. Cela s’explique en grande partie par la qualité de son jeu. Sa carrière a cependant connu une seconde jeunesse grâce aux films Sharknado. Il s’agit d’une saga nanardesque, un sous-genre inspiré lui-même d’une autre catégorie de film à savoir les nanars. Ces derniers sont définis comme des films tellement nuls qu’ils en deviennent drôles. Les comédies nanardesques, en revanche, sont intentionnellement humoristiques.

Pour cela, ils utilisent les codes du nanars comme des décors simplistes et une histoire volontairement brouillonne. La série Sharknado a été un des précurseurs de ce sous-genre. Elle figure aussi parmi ses plus grands succès. Elle a d’ailleurs donné naissance à de nombreux produits dérivés. Malheureusement, ce marchandising pourrait se retourner contre elle. Tara Reid a en effet décidé d’attaquer les producteurs pour utilisation frauduleuse de son image sur ces articles.

Des goodies et des jeux

Tara Reid avait signé un contrat qui interdisait l’utilisation de son image pour des produits relatifs à l’alcool, le tabac, les jeux d’argent, les produits d’hygiène et les produits sexuels. Les producteurs de Sharnado n’ont malheureusement pas respecté cette close. Ils ont ainsi autorisé des sociétés comme PariPlay Software et Aristocrat à créer des machines à sous dérivées du sixième film et montrant Tara Reid. L’actrice a décidé d’attaquer la production à hauteur de 100 millions de dollars. Il est peu probable qu’elle touche une telle somme. Cependant, il est quasiment certain qu’elle remportera sa bataille devant les tribunaux.